SUPER FORMULA  Japanese Championship

SurperFormula 2015 F4FIA_JAP
Photothèque Digital Photographic

Plus de pilotes sur la grille ! - SUPER FORMULA Japanese,Championship

SUPER FORMULA Japanese,Championship

La Super Formula Nippon en français sur internet depuis 2009

Plus de pilotes sur la grille !

23 Août 2010, 09:42am

Catégories : #Saison 2010

Redacteur Nicolas-Dura/Fw2Vimage

 

Cette année encore, le championnat se limite à une quinzaine de monoplaces. Le retour du Kondo Racing ouvrera t-il la voie à d'autres écuries ? Le niveau est toujours aussi, élevé mais les industriels ne se bouscule pas sur certaine carrosseries ! La solution ? Invité des pilotes, comme cela fait en MotoGP par exemple ?

L'important et avant tout de savoir qui ? Invitera les pilotes. L'organisation Formule Nippon, dispose de très peu de machines et de budget.

 

En fait, beaucoup de conducteurs célèbres aimerait conduire en formule Nippon. Mais le problème et de trouvé celui qui payera les pilotes. C'est un élément très important, pour donner un exemple: Un week-end et de l'ordre de US$50,000- par course et par voiture. (frais d'inscription, pneus, carburant, transport, maintenance, etc.)

Le châssis SWIFT est très cher, de ce fait il est impossible d'en préparer un juste pour une course. La voiture est vérifiée après chaque épreuves. L'équipe qui invite un pilote (comme ce fut le cas en 2007 avec Tony Kanaan champion Indycar 2004 ndlr.) doit acheté une nouvelle voiture, un moteur, trouver des mécaniciens, les ingénieurs, etc. C'est pourquoi qu'il est préférable, dans ce cas de figure, de misé sur un pilote-payant ! Pour prendre un exemple, en 1997 le championnat comptera 37 voitures, réparti en 17 équipes ! Seulement voilà, la moitié du plateau terminera non-classé...

Plus de 5 ans plus tard, 17 engagés mais quasiment tous réussirent à rentré dans les points ! Il n'y a pas vraiment de secret, même au Japon. Un pilote avec un gros budget a 100 fois plus de chance de roulé en Formula Nippon, et d'être prit, même s'il est à 5 secondes au tour !

Un choix jusqu'à présent écraté par le championnat, qui semble privilégié la qualité à la quantité !

 

Extrait d'une course Formula Nippon en 1997