SUPER FORMULA  Japanese Championship

SurperFormula 2015 F4FIA_JAP
Photothèque Digital Photographic

I-Interview: Alexandre Imperatori (F3 Japan) - SUPER FORMULA: Japanese,Championship

SUPER FORMULA: Japanese,Championship

La Super Formula Nippon en français sur internet depuis 2009

I-Interview: Alexandre Imperatori (F3 Japan)

12 Octobre 2009, 13:08pm

Catégories : #ITW

Redacteur Nicolas-Dura/Fw2Vimage

 

Alexandre,bonjour et toutes mes félicitations pour votre 3è du championnat B (N-Class) de F3 Japonaise !
Bonjour, et merci.

À quel moment as-tu senti que la lutte pour le titre ou le podium était à ta portée ?
En fait nous étions parti avec l'objectif de se battre pour le titre. Malheureusement le début de saison s'est avéré plus difficile que prévu d'abord à cause des nouveaux pneus Hankook qu'ils nous a fallu comprendre en une seule journée d'essais puis à cause de faits de courses dans les deux premiers meetings à Fuji et Okayama alors que la victoire était déjà à notre portée lors de ces deux courses. En revanche la situation à tourné ensuite à Suzuka et Fuji et c'est là vraiment que je me suis senti en mesure de me battre pour le titre: 4 poles positions consécutives qui attestaient de notre performance.

Ton équipe ( ACHIEVEMENT by KCMG qui est le sponsor titre de la F3 Japonaise ndlr.) à t-elle répondu à tes ambitions cette année ?
Je pense que mon équipe, bien que jeune (2ème année d'existance), s'est révélée très professionelle et j'en était content. Evidemment elle a également fait quelques erreurs mais ce sont des choses qui arrivent forcément dans une saison. Cette année je faisait équipe avec un nouvel ingénieur qui a su me guider et avec qui on a bien amélioré nos performances. A ce niveau je suis satisfait. Les regrets viennent surtout des gros points perdu lors d'incidents de courses où je n'y pouvais pas grand chose (crevaison à Fuji alors que je menais confortablement par exemple).

Entre la F3, et le A1GP (Suisse) tu auras vécu une saison 2009 bien rempli ! Quel est ton secret ?
En effet cela fait un emploi du temps chargé! Mais je ne vais pas m'en plaindre, je peux ainsi vivre ma passion en permanance et resté affûté pendant l'hiver. Cela me permet aussi d'engranger de l'experience à un niveau international et de découvrir de nouveaux circuits. Il n'y a pas vraiment de secret si ce n'est bien récupérer du jet lag et ne pas avoir peur de l'avion :) Bien s'entraîner quand on le peut pour affiner sa forme et profiter des moment de calme pour récupérer. J'espère que l'année prochaine soit aussi remplie: cela voudra dire que ma carrière se passe bien!

La série F3 Japonaise (qui devait être arrêter selon les rumeurs) va t'elle reprendre "du poil de la bête" en 2010 ? Plus de voitures et pilotes sur la grille, d'éventuels de pilotes européens ? Quel budget doit amené un pilote ? Selon toi la F3 est-elle "essentielle" pour debuter une carrière au Japon ?
Il m'est difficilie de parler du futur de la série comme je ne suis pas impliqué dans on organisation mais je pense/j'espère qu'elle est à nouveau sur une pente ascendante. Achievement a annoncé qu'ils devenaient title sponsor ce qui doit être une excellent nouvelle pour la série. La situation économique n'est pas facile, surtout au Japon en ce moment mais en ce qui concerne la F3 je pense que le pire est passé. A la même époque l'an dernier les rumeurs n'étaient pas bonnes mais heureusement les équipes et les organisateurs on su trouver des solutions. La nouvelle National class a beaucoup aidé à mon avis car elle offre des coûts très inférieurs et elle compte dans ses rangs des équipes d'usine donc du gros niveau quand même! On parle de budgets d'environ 350 000 à 400 000 USD qui évidemment varie selon les équipes. Pour des bons pilotes les équipes peuvent souvent faire un geste. A priori, TOMS devraient continuer la tradition d'engager un pilote européen et mon team espère aligner un ou deux espoir étrangé (non-japonais, mais pas forcément européen). Le problème est que en F3 les pilotes européens préfèrent rester en Europe pour tenter leur chance et l'économie japonaise actuelle fait que les équipes F3 n'ont pas les moyens d'allécher les pilotes européens. Cela risque d'être un processus long mais petit à petit on devrait voir à nouveau des pilotes étrangers si la crise se résorbe car le championnat est vraiment bon et est une porte sur une carrière au Japon. A moins d'avoir une grosse expérience européenne et de passer directement en F. Nippon mais à l'heure actuelle c'est très très dur car les baquets sont peut nombreux avec beaucoup de candidats. A ce titre, se mettre en valeur en F3 est très important

Une anecdote durant la saison ?
Ma pole position à Suzuka dans des conditions climatiques difficiles. C'est la première, et pour l'instant unique, fois qu'un concurrent de la class National réussissait à faire la pole générale... Quand on sait que à Suzuka la différence de performance dans les voitures est de l'ordre de 2.5 secondes on comprend pourquoi! Mais sous la pluie on a vraiment réussi la qualif parfaite. Super souvenir.

L'entraide entre les teams dans le paddock est elle de mise ou tout le monde fait sa mise au point tout seul dans son coin ?
La mise au point c'est évidemment chacun dans son coin. En revanche il y a desfois entraide quand une équipe n'a pas certaines pièces ou ce genre de choses. Sur les éléments "non secrets" il existe collaboration et si une équipe à un souci elle peut demander mais disons que dans les conditions normales chacun fait son travail dans son coin.

Les techniciens Honda ou Toyota sont ils à l'ecoute des teams en cas de besoin et ont tils une bonne reactivité ?
Un technicien moteur est la en permanance et vient vérifier l'usage du moteur et les évetuels problèmes. Leur réactivité est excellente et nous n'avons pas connu de soucis majeurs au cours de la saison.

La frequence des revisions des autos est elle contrôler / gérer par les constructeurs ou les Teams ?
En effet, il y a une révision moteur par an qui est faite par le préparateur: TOMS dans notre cas. En ce qui concerne les autos, ce sont les équipes qui se chargent de leur maintenance et n'est pas contrôlée par les organisateurs.

Combien de moteurs et boite de vitesses sont elles autorisés par pilotes et autos en 1 AN ?
Il n'y a pas de "limite" côté moteurs ou boîte de vitesse. En fait cela coûterait très cher de régulièrement changer moteurs et boîtes et cela n'apporterais rien car les boîtes tiennent la distance sans problème (car les composant light weight à courte durée de vie sont interdits) et les moteurs de même (avec une révision dans la saison).

Si tu aurais à résumé ta saison en une phrase ?
Une saison où j'ai beaucoup progressé mais qui n'a pas tenu toutes ses promesses en terme de résultat. Satisfait côté performance.

Rendez-vous encore plus fort l'an prochain ? Quels sont tes options ? Après Macao il y a les Rookie Orientation drivers réserver à tous les lauréats de la F3 Japonaise cette année ca à lieu à FUJI. Vas-tu y participer ? Et chez qui ?

I
l est encore un peu tôt pour discuter de la saison prochaine. Je compte bien rester au Japon pour y établir une carrière stable donc à mon sens cela passe par la F. Nippon. On discute de projets dans cette directions mais rien de concret encore. J'espère participer à cette journée d'essais Rookies F. Nippon à Fuji pour avoir une première expérience de l'auto et évidement montrer ce que je peux le faire! Rien de décidé concernant l'identité du team, pour l'instant le focus est sur Macau!


Nicolas Dura
www.formulanippon-fr.com