SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

Blog: F3 Germanique un tremplin vers le Japon ? -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

Blog: F3 Germanique un tremplin vers le Japon ?

5 Mai 2011, 18:36pm

Catégories : #Blog

Redacteur Nicolas-Dura/Fw2Vimage

 

A la lecture des palmarès des compétitions nationales de Sport auto, on remarque une chose étrange...plusieurs champions ou participants du championnat d'Allemagne de F3 ont un lien directe avec le Japon. En effet beaucoup de pilotes ayant triomphé ou du moins brillé outre-Rhin se sont exilés au pays du soleil levant pour soit accélérer leur carrière, soit la relancer.

  On peut, dès lors se poser la question s'il existe un lien particulier entre ces 2 nations? La F3 allemande sert-elle de vitrine aux manager Japonais désireux de trouver le nouveau Schumacher ? Il faut dire que le championnat de Formula Nippon dans ses plus belles heures représentait une alternative intéressante aux championnats Européen et Américains permettant d'accéder à la F1. Plusieurs exemples à citer... Dans le désordre...

  En 1995, une année particulièrement faste pour le sujet évoqué... Norberto fontana (vu chez Sauber F1 en 1997) remporte le championnat de F3 Allemand.

  L'année suivante, le pilote Argentin s'exile au japon pour disputer la Formula nippon où il termine 5e. Cette année là, un Certain Ralf Schumacher remporte le championnat japonais, juste un an après avoir terminé le championnat de F3 allemande à la 3e place.

  On peut également citer Tom Coronel. Le pilote hollandais officiant maintenant en wtcc a pris part en 1995 à la f3 allemande. Il se classe 7e.

  En 1996, Il part lui aussi au Japon, où il termine 2e du championnat de f3, qu’il remportera en 1997...En 1998, il se classera 11e de la Formula Nippon, qu'il remportera en 1999. André Lotterer, termine 4e de sa première année en F3 allemande a 19 ans. Après plusieurs années au poste d'essayeur Jaguar en F1, il s'orientera ; après un passage aux USA; vers le championnat de Formula Nippon.

  En 2003, il est 5e, puis vice-champion en 2004, et 4e en 2005. Il dispute toujours ce championnat au sein du team Tom's. Autre champion de F3 allemande, João Paulo de Oliveira glane le trophée en 2003 puis part au Japon disputer le championnat équivalent. Il l'emportera en 2005, puis intègrera la Formula Nippon l'année suivante, qu'il dispute toujours au sein du team Impul. Un pilote a toute fois fait le chemin inverse.

  Toshiro kaneïshi termine vice-champion de F3 japonaise en 1999 et orientera sa carrière en Europe. Il remporte le championnat allemand de F3 en 2001. Il retourne par la suite au japon disputer la Formula Nippon qu'il termine au 7e rang en 2002...au 4e en 2003. Il y participera jusqu'en 2008.

  Enfin en 2008 Carlo Van dam remporte le championnat allemand de F3, avant de l'emporte l'année suivante au Japon. Voici donc quelques exemples de pilotes ayant utilisé le championnat de F3 allemande comme tremplin vers l'Empire «Nippon» ...

  Peut-être existe t-il un lien entre les deux compétitions, une personne orientant les champions Allemands en devenir ou en quête de reconnaissance vers les Responsable de team Japonais désireux de confronter leur matériel aux mains d'européen réputé..?

Le saviez-vous ?

Champion 2010 en titre le jeune Français Tom Dillmann, aurait pu lui aussi rejoindre l'archipel, des contacts avaient même été entrepris avec certaines écuries. Un grand nom du Karting Mondial, Jarno Trulli à un temps exploré la piste du championnat Formula Nippon. Vainqueur sortant de l'édition 1996, Trulli débute en F1 chez Minardi l'année suivante.