SUPER FORMULA  Japanese Championship

SurperFormula 2015 F4FIA_JAP
Photothèque Digital Photographic

Autopolis : Loïc Duval - "Une Stratégie audacieuse" - SUPER FORMULA: Japanese,Championship

SUPER FORMULA: Japanese,Championship

La Super Formula Nippon en français sur internet depuis 2009

Autopolis : Loïc Duval - "Une Stratégie audacieuse"

5 Juin 2013, 17:26pm

Catégories : #Saison 2013

Redacteur Nicolas-Dura/Fw2Vimage

 

Loïc Duval effectué son retour dans la discipline ce week-end. Le Français champion de la catégorie en 2009, n'a pas pu concrétiser, mais il s'en sera fallu d'une dizaine de tours. En grande discussion, Loïc parti depuis la 3ème ligne demandera à André Lotterer sur la grille de départ "Comment se sent-il de partir en pôle-position" ? Sans suivra un duel "Francophone" entre Duval et Lotterer. Handicapé en fin de parcours par une boîte de vitesse récalcitrante, Loïc se classe deuxième.

 

Loic Duval : « Je n'avais pu participer à la première course de la saison en raison de la concordance de date avec la manche du WEC à Silverstone. Le week-end dernier, j'étais donc très heureux de revenir au Japon où j'ai réalisé une belle partie de ma carrière et de remonter dans une monoplace. D'autant que, malgré des conditions météo très difficiles, le résultat de la course est super positif. Samedi après-midi, il pleuvait tellement que les qualifications (calquées sur le système F1 avec Q1, Q2 et Q3) ont été annulées et reportées au lendemain sur un format d'une demie heure. Sur une piste qui ne cessait d'évoluer et qui rendait le choix des pressions de pneus compliqué, je signe le 6ème chrono. Puis, durant le warm up, j'ai passé un train de pneus slick afin de les roder au cas où la course verrait une piste plus sèche. J'ai surtout constaté que l'adhérence n'était pas si mauvaise et que cette option pourrait s'avérer payante en course.

 


 

 

Après réflexion, j'ai donc pris la décision d'être le seul à partir avec ce choix de gomme. J'ai perdu une dizaine de places dans les deux premiers tours tant je pilotais sur des œufs. Comme je l'espérais, la trajectoire a commencé à sécher. Progressivement, j'ai haussé le rythme et signé les meilleurs chronos. De la 8ème place, je suis passé à la 1ère lorsque le reste du peloton a ravitaillé et changé ses pneus pluie contre les slick. J'ai porté mon avance jusqu'à 38 secondes avant d'éffectuer à mon tour mon arrêt au stand. Nous avons ravitaillé en carburant sans changer de pneus pour conserver la tête devant André (Lotterer).

 

Malheureusement, les problèmes de boîte de vitesses rencontrés plus tôt dans la course, se sont accentués. J'éprouvais de plus en plus de difficultés à enclencher les rapports et, à dix tours de la fin, cela m'a fait sortir de la trajectoire. Occasion qu'André a aussitôt saisie pour me doubler et filer vers le succès. Je suis certes un peu déçu de laisser échapper la victoire sur un souci mécanique. Mais cela fait partie de la course. Au final, c'est un excellent week- end récompensé par une belle deuxième place obtenue grâce à une stratégie audacieuse.

 

J'ai désormais hâte de me retrouver au Mans le week-end prochain pour les essais préliminaires des 24 Heures. Course où j'ai une petite revanche à prendre sur André..."