SUPER FORMULA  Japanese Championship

SurperFormula 2015 F4FIA_JAP
Photothèque Digital Photographic

Autopolis : André Lotterer sort du brouillard ! - SUPER FORMULA: Japanese,Championship

SUPER FORMULA: Japanese,Championship

La Super Formula Nippon en français sur internet depuis 2009

Autopolis : André Lotterer sort du brouillard !

2 Juin 2013, 08:21am

Catégories : #Saison 2013

Redacteur Nicolas-Dura/Fw2Vimage

 

Les conditions météo ont jouées en la faveur de Loïc Duval (Kygnus Sunoco) qui prendra le pari de s'élancer en pneus slicks quand la majorité des pilotes dont le pôle-man André Lotterer (Petronas-Tom's) étaient en gommes pour la pluie. Le Français a dû malgré tout renoncer et céde le commandement à Lotterer à une dizaine de tours de l'arrivée. Naoki Yamamoto (Team Mugen) monte sur la 3ème marche du podium, devant les 2 sociètaires du Team LeNOvo Impul JP.De Oliviera et Tsugio Matsuda. Mention « bien » pour le vainqueur de l'an dernier Koudai Tsukakoshi (HP Real) qui se classe 6ème. Le leader du championnat, Takuya Izawa (Docomo) a été victime d'une collision provoquée par Kazuki Nakajima (Petronas-Tom's) qui l'oblige à abandonner peu avant la mi-course. Une épreuve qui à dû être interrompue à 9 tours de la fin en raison... Du brouillard !

 

Chronique de la course:


La piste et la température ambiante sont d'environ 15 degrés au moment du départ, en grande discussion avec André Lotterer qui part premier, Loïc Duval admet que le changement de pneus ne sera pas facile... Le Français prend le « risque » de s 'élancer en gommes slicks...

Au premier virage André Lotterer vire en tête devant Naoki Yamamoto 3ème sur la grille qui suprend JP.De Oliveira (Team LeNovo) moins bien parti. Duval en gommes slicks perd progressivement des places et se retrouve sur des « œufs » durant les 6 premières boucles.

La patience à payer pour Duval car tous les pilotes s’engouffrent dans les stands à partir du 7ème passage et passer en pneus slicks. Les projections sont moins importantes, il n'y à qu'une seule trajectoire l'erreur toujours possible. Richard Brandley (KCMG) sous la pression d'Hiro Yasuda part à la faute et reste ensabler.

Au 12ème passage, Kazuki Nakajima (Petronas-Tom's) perd ses nerfs et vient percuter pas moins de 3 voitures... Kogure (Nakajima) Izawa (Docomo) Hirate (Cerumo) sont impliqués dans cette collision... Takashi Kogure et Takuya Izawa en restent là, Kohei Hirate devra abandonner quelques tours plus tard. Kazuki Nakajima à eu plus de « chance » passe par son stand, malgré une biellette droite endommagée, repart en piste après vérification mais fort attardé.

À la mi-course Loïc Duval qui n'a pas encore ravitailler possède 38 secondes d'avance sur ses poursuivants. Lotterer deuxième réalise au tour 35 le meilleur registre en 1'33'112. Un épais et inquiétant brouillard commence petit-à-petit à recouvrir une partie du circuit au niveau de la courbe 130R. La visibilité est même assez difficile dans certains virages.

Au 37ème des 54 tours que comporte la course, le leader Loïc Duval passe par les stands pour ravitailler mais ne change pas ses pneus avant ! Le Français ressort sous le nez de la voiture de Daisuke Nakajima (Nakajima Racing) et André Lotterer (Petronas-Tom's).

Durant quelques tours les 2 francophones, offrent un spectacle de toute beauté, mais l'on sens que Lotterer qui revient extrêmement fort au freinage mais moins en ligne droite veut passer ! Au 44ème tour, Lotterer trouve l'ouverture dans la chicane juste avant la ligne droite des stands et creuse l'écart ! Loïc Duval perd du terrain mais coupe la ligne en deuxième position pour son retour ! Le podium est compléter par Naoki Yamamoto (Team Mugen) qui à « gagner » sa place dès le premier virage en s’imposant face à JP.De Oliviera et Tsugio Matsuda qui terminent respectivement 4ème et 5ème.


Condition: Nuageux  Course: Humide

Châssis: SF13  /  Pneus: Bridgestone

 

1

2

Andre Lotterer

PETRONAS TEAM TOM’S TOYOTA RV8K

50

1:20'50.410

173.274km/h

 

2

8

Loic Duval

KYGNUS SUNOCO Team LeMans TOYOTA RV8K

50

1:20'59.446

9.036

 

3

16

Naoki Yamamoto

TEAM MUGEN Honda HR12E

50

1:21'41.934

51.524

 

4

19

Joao Paulo Lima de Oliveira

Lenovo TEAM IMPUL TOYOTA RV8K

50

1:21'53.909

1'03.499

 

5

20

Tsugio Matsuda

Lenovo TEAM IMPUL TOYOTA RV8K

50

1:21'55.477

1'05.067

 

6

10

Koudai Tsukakoshi

HP REAL RACING Honda HR12E

50

1:21'57.649

1'07.239

 

7

7

Ryo Hirakawa

KYGNUS SUNOCO Team LeMans TOYOTA RV8K

50

1:22'01.019

1'10.609

 

8

11

Yuhki Nakayama

HP REAL RACING Honda HR12E

49

1:21'39.149

1tour

 

9

3

Hironobu Yasuda

KONDO RACING TOYOTA RV8K

49

1:22'14.606

1tour

 

10

39

Yuji Kunimoto

P.MU/CERUMO·INGING TOYOTA RV8K

48

1:20'54.487

2tours

 

11

62

Koki Saga

TOCHIGI Le Beausset Motorsports TOYOTA RV8K

48

1:21'10.339

2tours

 

12

1

Kazuki Nakajima

PETRONAS TEAM TOM’S TOYOTA RV8K

45

1:21'49.782

5tours

 

(Non-classés)

 

41

Hideki Mutoh

DOCOMO TEAM DANDELION RACING Honda HR12E

37

1:03'05.967

13tours

 

 

31

Daisuke Nakajima

NAKAJIMA RACING Honda HR12E

36

1:00'45.476

14tours

 

 

38

Kohei Hirate

P.MU/CERUMO·INGING TOYOTA RV8K

18

50'33.422

32tours

 

 

15

Takashi Kobayashi

TEAM MUGEN Honda HR12E

15

27'29.857

35tours

 

 

32

Takashi Kogure

NAKAJIMA RACING Honda HR12E

10

18'25.008

40tours

 

 

40

Takuya Izawa

DOCOMO TEAM DANDELION RACING Honda HR12E

10

18'26.434

40tours

 

 

18

Richard Bradley

KCMG TOYOTA RV8K

7

12'41.721

43tours

 

Départ (Heure locale): 14:48 :49  /  Arrivée : 16:09 :39

Meilleur tour: Kazuki Nakajima / PETRONAS TEAM TOM'S   1'31.763 43/45 183.368km/h