SUPER FORMULA  Japanese Championship

SurperFormula 2015 F4FIA_JAP
Photothèque Digital Photographic

Dossier: Maki F1 le premier "bide" Nippon ! (12 fois non-qualifié en autant de GP) - SUPER FORMULA Japanese,Championship

SUPER FORMULA Japanese,Championship

La Super Formula Nippon en français sur internet depuis 2009

Dossier: Maki F1 le premier "bide" Nippon ! (12 fois non-qualifié en autant de GP)

7 Septembre 2009, 15:40pm

Catégories : #Blog

Redacteur Nicolas-Dura/Fw2Vimage

 

Maki Engineering Racing Team était une ancienne écurie de Formule 1 japonaise fondée en 1974 par Kenji Mimura. Cette modeste écurie fut la première équipe nippone à revenir en championnat du monde de Formule 1 après le retrait de Honda à l'issue de la saison 1968. Maki a contracté 12 engagements en championnat du monde de 1974 à 1976 mais n'a jamais réussi à prendre le départ du moindre Grand Prix.

Maki voit le jour en 1974 grâce aux deniers de Kenji Mimura et au coup de crayon du concepteur japonais Masao Ono. Comme toutes les kit-cars de l'époque, la Maki F101 dispose d'un châssis monocoque en aluminium sur lequel vient se greffer un moteur Cosworth V8 DFR. Bien que la structure soit en aluminium, le principal défaut de la monoplace est une surcharge pondérale qui handicape le Cosworth. L'aérodynamique reste sommaire avec une prise d'air très volumineuse au dessus du cockpit pour refroidir le moteur très à la peine et une partie arrière quasiment pas carénée qui ne permet pas à l'aileron de fonctionner à plein rendement. La F101 est confiée au pilote néo-zélandais Howden Ganley qui a débuté en Formule 1 en 1971 chez BRM puis a ensuite couru pour Frank Williams en 1973. En 1974, alors qu'il a déjà disputé les deux premières épreuves de l'année chez March, il prend la curieuse décision de quitter l'équipe britannique pour se lancer dans l'aventure...

Retrouvez l'intégralité de cet article sur
Wikipedia