SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

MOTEGI: VICTOIRE SANS FAIBLIR POUR RYO HIRAKAWA -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

MOTEGI: VICTOIRE SANS FAIBLIR POUR RYO HIRAKAWA

30 Août 2020, 11:25am

Catégories : #SFormula, #saison 2020

Courte sur le papier mais, intense et animée jusqu'au drapeau à damiers. Tel est le résumé de la première course de la saison 2020 aujourd'hui à Motegi. Le public malgré la pandémie, est venue en masse avec, 8,300 spectateurs sur l'ensemble des deux jours. Auteur d'un excellent départ, Ryo Hirakawa n'a pas tremblé mais a dû contenir le retour dans les derniers virages, de kenta Yamashita pour s'imposer. Mal parti, Sacha Fenestraz complète le podium et un succès d'équipe pour kondo Racing. Premier point pour la jeune équipe ROOKIE RACING (née des cendres du TEAM LE MANS). Kazuya Oshima termine 10ème, ayant dû composer avec des ennuis, au niveau de sa gourde: sans pouvoir boire, en fin de course sous la canicule. Exploit.

Déclarations des vainqueurs:

Ryo Hirakawa (IMPUL): "Le départ était crucial aujourd'hui, je n'ai pas pu faire chauffer suffisamment mes pneus arrière pendant le tour de formation. Je me suis senti démotivé lorsque la course d'ouverture a été reportée à cause de COVID-19. Avoir au moins un nombre limité de fans, autour du circuit a été une grande motivation pour moi car je pense que la course est beaucoup plus gratifiante ainsi. Mon rythme de course était plus lent qu'en qualification et je pense que le Team IMPUL doit se concentrer davantage sur le rythme à long terme pour Okayama."

Kenta Yamashita (Kondo Racing) : "J'ai mis tout ce que j'avais au départ, où j'ai réussi à prendre la seconde place. Je me suis battu avec acharnement contre Hirakawa, mais chaque fois que je me suis approché de lui, je perdais trop d'adhérence. Je pense qu'il était plus rapide à la fin, mais Hirakawa avait encore du OTS (OVER TAKING SYSTEM - qui permet d'augmenter la puissance du moteur pendant 100 secondes en course) .  Je suis vraiment reconnaissant car j'ai pu courir ce week-end grâce à une dérogation spéciale.  Je n'aurais pas pu courir à l'origine en raison de la règle de quarantaine de 14 jours après mon retour d'Europe. J'espère aussi être présent à Okayama. 

Sacha Fenestraz (Kondo Racing) : "J'étais très heureux de mon résultat, troisième pour ma toute première course. Je me suis concentré sur la gestion des pneus, qui était un élément clé aujourd'hui. C'était ma plus longue course, en monoplace et la chaleur suffocante a été un vrai défi, mais je pense que je vais m'y habituer."

Le fil de la course: Circonstances exceptionnelles, course exceptionnelle pour ce premier dimanche de compétition pour les 19 concurrents. Pas moins de 70 minutes, 35 tours sans arrêt au stand obligatoire. Autant dire que tout se jouera au feu vert! Il fait chaud, mais ceci n'est pas nouveau en cette période dans la fournaise du Twin RING Motegi. 40 degrés dans l'air, 46 sur le bitume chauffé à  blanc.

Qualifié avant-dernier mais, victime de désynchronisation hier (évacuer en ambulance), à l'arrivée de course du samedi en formule 3,  Teppei Natori (B-Max) n'est pas parti.

Départ impeccable pour Hirakwa qui prend le commandement avec dans son sillage, Kenta Yamashita, Sacha Fenestraz et Kazuki Nakajima. Autant le dire tout de suite, les positions de tête ne bougeront pas jusqu'à l'arrivée. Le premier tour est fatal à Sho Tsuboi (INGING) qui rate un freinage et abandonne.

Toshiki Oyu est au ralenti à la sortie de l'épingle. Le pilote Nakajima Racing revient au garage. Bel envolée de Naoki Yamamoto (Docomo) qui, a déjà remonter 6 places.

Ils sont six pilotes Toyota dans les dix premiers, en terre Honda le ton est donné.

Après 6 tours, Oyu reprend la piste fort attardé.

Yuhi Sekiguchi (IMPUl) semble retenir, presque tout le monde et, les 4 hommes de tête font le trou: Hirakawa, Yamashita, Fenestraz, kazuki Nakajima. Meilleur tour en course personnel pour le leader Hirakawa en 1’36’002 mais, Yamashita lui répond en 1’35’994. Le pilote Kondo Racing reste au contact sans pour autant trouver l'ouverture. À l'entrée du onzième tour, Tatiana Calderon navigue toute seule en 16ème place à plus de vingt secondes de le tête de course. 

L'écart semble se stabiliser entre Hirakawa et Yamashita entre 1,2 et 1,5 secondes. Tout va se jouer sur l'état de fraîcheur et surtout la gérance des pneumatiques.

Sacha Fenestraz un temps, sous la pression de Kazuki Nakajima, tiens son rang en 3ème place.

Nous sommes à la mi-course et certains pilotes rentrent aux stands pour changer de pneumatiques. Ukyo Sasahara (MUGEN) puis Calderón (Three Bond DRAGO CORSE) en fait de même, quelques tours plus tard.

Si la course, reste sans grand intérêt pour les quatre premières places, la cinquième position est plus mouvementée et surtout convoiter. Yuhi Sekiguchi fait toujours office de bouchon, et Kamui Kobayashi (KCMG) semble perdre patience.

C'est finalement Nirei Fukuzumi (Docomo) qui passe à l'offensive en dépassant, Kamui Kobayashi. Les choses s'animent un peu à l'amorce du 21e tour. Le pilote Docomo Nirei Fukuzumi n'en reste pas là et met la pression sur Sekiguchi (IMPUL) qui part à la faute. Très en forme depuis hier, Sekiguchi finit dans les gravillons. 

Les problèmes commencent pour KCMG: Tout d'abord Kamui Kobayashi qui est percuté par Naoki Yamamoto au freinage avant la chicane du retour. Pneu arrière droit crevé, kamui est au stand. Ce n'est pas tout... Yuji Kunimoto cale au moment de repartir, un tour plus tard Yuji rentre au garage.

À un peu plus de 10 tours de l'arrivée, les quatre hommes qui se disputent la victoire restent les mêmes: Hirakawa, Yamashita, Fenestraz et Kazuki Nakajima. Pour ses débuts et remplacement de Jüri Vips (retenu en F2 chez DAMS ce week-end à Spa), le représentant REDBULL, Ukyo Sasahara est dans les points. Cependant, Kazuya Oshima (Rookie Racing) est expérimenté et surtout très coriace. 

Tatiana Calderón fait sa première après-midi en solitaire, en 12ème position mais sans commettre la moindre erreur. La jeune colombine montre son autorité jusqu'au dernier tour face à Naoki Yamamoto. 

On approche de l'arrivée et, Yamashita se rapproche à environ 5 dixièmes de Ryo Hirakawa. 

Cela ne sera pas suffisant.  IMPUL remporte la course, comme l'année passée, Hirakawa devance dans cet ordre: Yamashita, Fenestraz, Kazuki Nakajima, Fukuzumi, Cassidy, Nojiri, Ishiura, Makino, Oshima.

Grâce à ce succès, Ryo Hirakawa avec les points bonus à l'issue des qualifications prend déjà quelques longueurs. Vingt-trois points pour Ryo, suivi de Kenta Yamashita (16), Sacha Fenestraz (13), kazuki Nakajima (8) et Nirei Fukuzumi (6).

La prochaine épreuve aura lieu fin septembre à Okayama.

 

 

@Dura_Nicolas

FORMULANIPPON-FR.COM | Publié le 30/08/2020 à 09h08- Mise à jour: 30/08/2020 à 15h04