SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

Suzuka: Nick Cassidy champion ! -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

Suzuka: Nick Cassidy champion !

1 Novembre 2019, 07:01am

Catégories : #SFormula, #saison 2019

La dernière épreuve du championnat, aura su une nouvelle fois nous tenir en haleine jusqu'à la fin. Nick Cassidy TOM'S), est le grand vainqueur de l'édition 2019. Le kiwi a tout gagné au japon avec TOM'S que ce soit en formule 3 et super gt. On en oublierai presque, le gagnant du jour Tomoki Nojiri (MUGEN) qui s'impose donc, devant Nick Cassidy (TOM'S) et Nirei Fukuzumi (DOCOMO). Parti depuis la pole position, Alex Palou (Nakajima  Racing) échoue, à la course à la couronne. 

Plus tôt dans la matinée de ce dimanche, les pilotes ont eu une quarantaine de minutes d'échauffement dont, les cinq dernières sont réservées au essais de départ. C'est Alex Palou (Nakajima Racing) qui prend les devants, Tomoki Nojiri (MUGEN) est deuxième et Yuhi Sekiguchi (IMPUL) troisième. Très belle quatrième place, de Jüri Vips (MUGEN) de bonne augure pour la course.

 

Résumé:

La stratégie pluie de kamui... L'image a de quoi surprendre, Kamui Kobayashi est en pneus sculptés au moment du départ. Un choix très audacieux, qui ne réussira pas. En manque de réussite en qualification,  cette année selon Kamui Kobayashi, s'est ce qui aurait poussé les membres du KCMG à tenter, cette stratégie. Le règlement indique que le changement, des deux types de gomme Yokohama (tendres à liseré rouge et médium) est obligatoire durant toute les courses. Mais KCMG va plus loin... pas si on s'élance en pneus pluie ! En charge de l'écurie hongkongaise, Tsugio Mastuda n'était pas vraiment d'accord avec cette tactique. Une idée originale, comme l'écurie KCMG qui finira par passée maître des stratégies... loupées. 

La "fuga" de Palou... Auteur de la pole position, Alex Palou était attendu par tous les autres concurrents. Dès son premier arrêt, Palou perd du terrain, la chute du pilote NAKAJIMA Racing va se poursuivre jusqu'à l'arrivée. Selon Alex, cest la faute pas de lui évidemment mais, à un déflecteur d'air: ce qui lui a faire perdre du temps et provoque, une dégradation de ses pneumatiques. Parti comme un obus, Palou s'échappe et ne laisse rien paraître dans les 5, 6 premiers tours. Juste avant de ravitailler, Palou se fait doubler par Nojiri dans la courbe 130R. Ensuite, Palou n'a jamais pu recoller... chercher l'erreur. 

L'écurie DOCOMO DANDELION n'avait pas les armes et, finie en larmes  Si le premier (Naoki Yamamoto) joue le titre, le second (Nirei  Fukuzumi) fait sa course. Au fil des tours, c'est Nirei Fukuzumi qui vole presque la vedette à Naoki Yamamoto. Le champion en titre est en délicatesse et, peine à trouver son rythme. Un manque de constance lors de cette ultime épreuve, dont Naoki lui-même fera la lumière, sans critiquer son équipe. Cependant, le directeur du DOCOMO DANDELION-HONDA, monsieur Kiyoshi Muraoka, s'excuse dans les bras de son pilote. Plus tard, en conférence de presse, Kiyoshi Muraoka annonce son départ, au bout de 30 ans, au sein de sa formation dont, 20 années passés en Super  formula Nippon. Nirei réalise un podium mérité.

Kazuki Nakajima finit dans l'anonymat  Double champion 2011 et 2013, l'aîné de la famille NAKAJIMA doit vite tourner la page de la saison. Arrivée au terme de sa neuvième saison, Kazuki se classe en 12ème position au classement général, aucun succès hormis une très belle seconde place à Okayama. Et puis... voilà. Non pas tout a fait: un nouvel accrochage, dans le premier virage avec Harrison Newey comme lors de la manche d'ouverture... cette fois ci les deux pilotes peuvent repartir. Kazuki : "(....) en début de saison, ça a été dur pour moi avec le pneu médium en qualifications. Mais lors les deux dernières courses, nous avons commencé à nous améliorer de plus en plus. C'est bon signe pour l'année prochaine." Lorsqu'on lui a demande s'il espère prendre sa revanche sur Nick Cassidy en 2020, il a répond : "C'est mon objectif !"

Lucas Auer mal parti, mal arrivé Troisième sur la grille, le pilote B-MAX manque de caler au départ et, se fait déborder par tout le monde. Lucas remontera un à un ses adversaires. À quelques tours, en vue de l'arrivée Lucas doit ravitailler dommage. 

Jüri Vips, une progression intéressante.  Le tout jeune estonien, à vécu son baptême du feu, sans essais préalables à Suzuka. Le troisième pilote RedBull, après les évictions de Ticktum et, O'Ward "appelé" en Super Formula  Nippon, a débuté Vendredi sous la pluie. Jüri prend ses marques bien aidé par son équipe, Shinji Nakano (vu un temps en f1), et Marko Asmer ancien pilote, qui couru au japon entre 2005 et 2006 en formule 3 notamment. Samedi (sur sol sec)  lors des qualifications, l'expérience parle et, Vips manque de peu la Q2. Le lendemain, Jüri se lève du bon pied: quatrième à l'échauffement plutôt pas mal. En course, Vips reste dans les cinq premiers, profitant dune stratégie décalée. Au moment de s'arrêter Vips, calme son moteur... Helmut Marko appréciera, ou pas... En 2020, Vips pourrait revenir à temps plein dans la série. 

Classement course (43 tours)

1 - Tomoki Nojiri (Dallara-Honda) - Mugen - 1'14'24"627
2 - Nick Cassidy (Dallara-Toyota) - Tom's - 2"532
3 - Nirei Fukuzumi (Dallara-Honda) - Dandelion - 3"883

4 - Yuhi Sekiguchi (Dallara-Toyota) - Impul - 6"254
5 - Naoki Yamamoto (Dallara-Honda) - Dandelion - 18"744
6 - Hiroaki Ishiura (Dallara-Honda) - Inging - 22"129
7 - Koudai Tsukakoshi (Dallara-Honda) - Real - 31"628
8 - Ryo Hirakawa (Dallara-Toyota) - Impul - 32"101
9 - Kenta Yamashita (Dallara-Toyota) - Kondo - 32"830
10 - Sho Tsuboi (Dallara-Toyota) - Inging - 45"204
11 - Lucas Auer (Dallara-Honda) - B-Max Motopark - 45"357
12 - Kamui Kobayashi (Dallara-Toyota) - KCMG - 45"584
13 - Tadasuke Makino (Dallara-Honda) - Nakajima - 49"398
14 - Kazuki Nakajima (Dallara-Toyota) - Tom's - 50"091
15 - Yuji Kunimoto (Dallara-Toyota) - Kondo - 54"610
16 - Yuichi Nakayama (Dallara-Toyota) - LeMans - 57"247
17 - Kazuya Oshima (Dallara-Toyota) - LeMans - 1'03"055
18 - Juri Vips (Dallara-Honda) - Mugen - 1'09"868
19 - Alex Palou (Dallara-Honda) - Nakajima - 1'11"817
20 - Harrison Newey (Dallara-Honda) - B-Max Motopark - 1 tour

Meilleur tour: Nick Cassidy 1'41"473

Classement (final): N. Cassidy 36, N. Yamamoto 32, A. Palou 23, k. Yamashita 21, T. Nojiri 21, k. Kobayashi 19, N. Fukuzumi 18, Y. Sekiguchi 16, L. Auer 14, S. Tsuboi 12.

Classement par équipes: DOCOMO 50, TOM'S 48, Nakajima 28, IMPUL 27, KONDO 25, INGING 22, B-MAX 20, KCMG 19, team le Mans 7, Real 2.

 

@Dura_Nicolas

FORMULANIPPON-FR.COM Publié le 01/11/2019 à 07h14 - Mise à jour: 01/11/2019 à 07h14