SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

FUJI: Alex Palou en pole position! -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

FUJI: Alex Palou en pole position!

13 Juillet 2019, 15:02pm

Catégories : #SFormula, #saison 2019

Conditions difficiles, piste détrempée, tous les ingrédients étaient réunis aujourd'hui pour une séance de qualification très disputée. Le jeune Alex Palou pour son quatrième départ dans la catégorie, partira demain depuis la première ligne. C'est la deuxième pole position pour l'écurie Nakajima Racing en 2019. Palou a dominé, ses adversaires dès le vendredi après-midi au cours de la séance libres (sur piste sèche).

 

@Dura_Nicolas

FORMULANIPPON-FR.COM Publié le 13/07/2019 à 16h02 - Mise à jour: 13/07/2019 à 16h02

Les dès ne sont pas jetés pour autant, car la météo menaçante, voir même inquiétante, préoccupent les concurrents. Samedi, matin c'est Nick Cassidy (TOM's) auteur de la pole, en 2018 qui prend la main lors des essais. La météo ne cesse de se dégrader et, on s'entend à des essais officiels spectaculaires. On en oublierai presque le nouveau venu: Patrico O'Ward qui fait ses débuts chez TEAM MUGEN dans, la Dallara numéro 15. C'est encourageant pour O'ward, huitième à l'issue de la séance.

C'est parti pour les qualifications, retour au "classique" (Q1,Q2,Q3). Après une expérimentation à SUGO, l'organisation, n'a pas renouvelée, pour l'instant cette procédure: pilotes divisés en 2 groupes en Q1. Les 2 groupes séparés dès la Q1, mise en place depuis la course à SUGO, afin de... réduire le trafic reste en attente. Les organisateurs du championnat (JAPAN RACE PROMOTION) envisagent de ré-instaurée cette pratique, à MOTEGI ou, plus tard à Okayama.

C'est déjà fini pour... Patricio O'ward ! Le Mexico-américain, pas très à l'aise sur le mouillé ont dirait, part en travers à la sortie de la chicane dans le secteur numéro 3. Moteur calé, O'Ward en reste là. Le drapeau rouge est agité: un oiseau est percuté par une voiture du Kondo Racing, des débris joncent la piste. C​'est reparti à 15 heures pour 20 minutes !

Il pleut, et la visibilité est réduite... À 11 minutes de la fin, Nirei Fukuzumi occupe la première place, suivi d'Alex Palou, Yuhi Sekiguchi, Tadasuke Makino et de Koudai Tsukakoshi. Les 12 pilotes les plus rapides passeront à la Q2.

Artem Markelov (TEAM LE MANS) qui est de plus en plus dans l'ombre du peloton, est à la faute mais, peut repartir ... Les pilotes reviennent aux stands pour, passer des pneus mouillés neufs. La piste n’est pas assez sèche pour mettre les pneus lisses pour le moment. Petit rappel: Il n'y a pas de pneus intermédiaires en Super FORMULA NIPPON. Q1 c'est terminé. Nirei Fukuzumi réalise le meilleur temps en 1: 36.868, suivi d'Alex Palou, Hiroaki Ishiura, Yuhi Sekiguchi, Nick Cassidy, Sho Tsuboi, Tadasuke Makino, Koudai Tsukakoshi, Kazuki Nakajima et Naoki Yamamoto. Première séance très compliquée pour des grands noms comme: Yuji Kunimoto, Ryo Hirakawa, Kenta Yamashita, ou bien encore Kamui Kobayashi.

La Q2 ne dure que 7 minutes autant dire, que la moindre erreur autant dans les stands que sur la piste est rédhibitoire ! Yuhi Sekiguchi réalise le meilleur temps en 1: 37,791, suivi par Hiroaki Ishiura, Alex Palou, Tomoki Nojiri, Nick Cassidy, Sho Tsuboi, Tadasuke Makino et Kazuya Oshima, qui complètent le top 8. Le champion en titre, Naoki Yamamoto, est éliminé en échouant à la 9e place. Plus loin et en retrait Kazuki Nakajima, Koudai Tsukakoshi et Nirei Fukuzumi.

Q3: La pluie redouble d'intensité ! Les huit derniers pilotes se livrent une rude bataille, en s'échangeant la pole position à tour de rôle. Le débutant Sho Tsuboi (CERUMO-INGING) est rapide mais, pas assez pour arrêter Palou qui prend la pole ! à signaler que Tadasuke Makino se range à la sortie des boxes et, n'a donc pas pu défendre ses chances., dans les dernières minutes.

Alex Palou s'est montré très enthousiaste en salle de presse! "Çà n'a pas était simple, c'était mouillé. Q1 était assez bonne car nous étions deuxième et proches de la première place, mais la sensation n’était pas convenable. Nous avons donc essayé quelques ajustements qui n'ont pas donnés les résultats souhaiter . Les ingénieurs ont observé les données et [...] cela a marché à la perfection. Je suis content parce que les conditions étaient assez difficiles mais nous obtenons ici, un très bon résultat. La course de demain sera certes difficile, mais nous partons depuis le meilleur endroit possible et nous visons la victoire."

 

@Dura_Nicolas

FORMULANIPPON-FR.COM Publié le 13/07/2019 à 16h02 - Mise à jour: 13/07/2019 à 16h02