SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

Suzuka: Toyota - Réactions équipes par équipes -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

Suzuka: Toyota - Réactions équipes par équipes

8 Décembre 2018, 09:33am

Catégories : #SFormula, #saison 2019

La domination du constructeur rival n'est plus aussi importante que les saisons antérieures. Depuis l'ère Formula Nippon en 1996 à nos jours, la marque Toyota a remportée 9 titres pilotes, 14 par équipes. Un bilan qui tourne souvent, trop souvent à l'avantage de Toyota... Les temps peut-être, pourraient changer dès l'année prochaine. Tour d'horizon.

JMS P.mu/cerumo・INGING: Hiroaki Ishiura a gagné 2 titres entre 2015 et 2017, Yuji Kunimoto en 2016, CERUMO en aura fait autant. C'est peut-être une page qui se tourrne pour eux, Kunimoto n'était pas présent, Ishiura en vieux briscard était là. Champion en titre de Formule 3, Sho Tsuboi s'est plutôt bien débrouillé.

Kondo Racing: Le jeune Kenta Yamashita, laisse une très bonne impression en l’absence de Nick Cassidy, parti chez TOM'S. Yamashita va t'il endosser le costume de leader chez Kondo Racing ? Dans le boxe d'à côté, Yuji Kunimoto a pris ses marques dans l'écurie. Venu de la Formule 3, l’Estonie Ralf Aron a apprécié son séjour (NDLR - le premier jour chez Team Le Mans, le second chez Kondo) avec, l'espoir de rouler à temps plein dans la catégorie.

carrozzeria Team KCMG: La formation annonce deux voitures pour la saison prochaine, mais Kamui Kobayashi était bien seul dans le garage KCMG. Le travail porte ses fruits, Kamui se classe 5ème au général.

Itochu Enex Team Impul: Les pilotes de cette année, sont restés dans leur baquet: Yuhi Sekiguchi et Ryo Hirakawa sont 4ème et 7ème respectivement. Les bases solides, sont importantes en vue de la nouvelle saison. IMPUL est en quête d'un titre par équipe, qui lui échappe depuis 8 ans...

UOMO Sunoco Team LeMans: Deux voitures pour 5 pilotes, en 2 jours, autant dire que l'on cherche les sous chez Team Le Mans ! Kazuya Oshima n'a roulé que la première journée de mercredi. Pour les autres venus de catégories inférieures, c'était "noël" avant l'heure. Le jeune Français Charles Milesi a découvert les courbes et gros freinages de Suzuka. C'est un pas en avant pour Charles à tout juste 17 ans. L'Estonien Ralf Aron qui a pu bénéficier, des conseils de "JP" de Oliveira a changé de stand entre mercredi à jeudi passant du Team Le Mans, à Kondo Racing. Malgré son expérience de la F2, l'indien Arjun Maini a eu du mal. Pas évidement avec des temps de roulage plus que réduit. Dernier, Yoshiaki Katayama venu de la Carrera CUP et la F3 nationale était sous la direction de Richard Lyons.

Vantelin Team Tom's: La formation verte et blanche, n'affiche plus la même hégémonie. Kazuki Nakajima était là, avec à ses côtés Nick Cassidy. Le néo-Zélandais n'a rien lâché cette année encore, lors de la finale à Suzuka face, à Yamamoto. En 2019, Cassidy pourrait passer une nouvelle étape en intégrant l'écurie TOM'S en Super Formula NIPPON. "Je connais déjà l’équipe et il n’a donc pas fallu beaucoup de temps pour trouver nos marques. Cependant, le travail est légèrement différent de celui auquel je suis habitué, alors cette partie a pris un peu de temps. C’est pourquoi je n’ai pas poussé mercredi matin, préférant m’habituai à la voiture. L'après-midi, j'ai commencé à aller un peu plus vite. J'étais meilleur temps, pendant un moment avec des pneus médium. Ce n'était pas la même sensation, avec la voiture KONDO RACING. J'ai aussi utilisé les nouveaux pneus pour la saison prochaine, et ceux-ci étaient bons. Les pneus étant plus larges, ils offrent plus de grip à l'avant, ce qui convient à mon style de pilotage. Je pense que Yokohama, fait du bon travail. J'ai terminé la journée de mercredi en 7ème position, mais je pense que je peut faire encore mieux."

Photo: Makoto

Suivez l’actu en temps réel sur Twitter.

Par : Nicolas DURA - Dernière mise à jour: samedi 8 décembre 2018 - 08:36