SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

Suzuka: Honda - Réactions équipes par équipes -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

Suzuka: Honda - Réactions équipes par équipes

8 Décembre 2018, 07:45am

Catégories : #SFormula, #saison 2019

Comme il est de tradition, les pilotes se retrouvent après la saison, pour 2 journées d'essais. Si certains "font" des ronds, d'autres préparent déjà l'année prochaine. C'est MUGEN qui a dominé, les débats, avec plus de 800 tours réalisés entre les 5 formations, clientes du constructeur HONDA. Tour d'horizon.
 

DOCOMO TEAM DANDELION RACING: La formation Honda n'a pas encore retrouvée son niveau d’antan mais, cela ne saurait tarder ! Le champion en titre Naoki Yamamoto, a effectués lors des essais ses premiers tours de roues avec Docomo. Le jeune Nirei Fukuzumi, a pris les devants et dominer ces essais. Si rien n'a encore était confirmé, tout laisse à penser que Yamamoto et Fukuzumi, porteront les couleurs l'opérateur mobile numéro un du marché au Japon.

"J'ai vraiment apprécier l'opportunité de tester la Dallara SF14 avec une autre équipe en dehors du TEAM MUGEN. Même si c’était une équipe différente avec une voiture différente, j’ai réussi à terminer 3ème au général le premier jour" - se réjouis Naoki "J'ai utilisé des pneus neufs, mediums, tendres ainsi que les nouvelles gommes aux spécifications 2019, j'avais à ma disposition des couvertures chauffantes si je voulais."

Comme on le sait, en essais il est très difficile de juger ce que font les uns et les autres. Pas évidement de se situer soit-même non plus.

"Je n’ai pas utilisé de couvertures chauffantes finalement, mais des pneus marqués, conformément à la réglementation. Je pense que ces tests avec cette équipe ont enrichi mon répertoire, qui sera utile à l'avenir. Je tiens donc à remercier DANDELION RACING, de m'avoir donner cette chance. Les nouveaux pneus Yokohama version 2019 (NDLR - plus large à l'avant), offrent une meilleure adhérence mais je reste prudent et attend de voir comment ils vont fonctionner sur la nouvelle voiture. Donc, aujourd’hui, c’était juste une mise en bouche de ce qui nous attend l'année prochaine."


Nirei Fukuzumi soyons clair, a déçu cette saison en F2. On comprend mieux pourquoi il a cherché à impressionné lors de ces essais. Nirei a dominé la première journée, et comme il précise sur sur son compte Twitter "Très amusant de piloter la voiture sur un circuit incroyable."


TEAM MUGEN: Champion en titre de la série, MUGEN a fait confiance lors de ces évaluations à Tomoki Nojiri et Dan Ticktum. Le pilote Japonais reste assez évasif sur son compte Twitter, concernant ses plans pour la saison prochaine. Dans un nouvel environnement, Nojiri a démontré une bonne pointe de vitesse. "Merci à tous les membres du personnel de chez MUGEN qui m'ont encadrés, durant ces 2 jours, nous avons beaucoup rouler ! Ce fût, une expérience précieuse! Tout reste encore a faire, pour la nouvelle saison. Dans le même temps, il existe plusieurs alternatives. Je ne peux pas répondre à ce stade de l'année."

Vainqueur chanceux diront certains, vainqueur "tout court" à Macao cette année, Daniel Ticktum a tenu son rang en Formule 3. Dan à dû faire face à de nombreuses critiques, entre une saison F3 compliquée ou il perd le titre, et peut-être... ses rêves de F1. Red BULL aurait semble t-il décidé de garder Ticktum sous ses couleurs en 2019. Le "briton" n'a pas encore les points suffisant pour sa super licence, ce qui semble être sa "grande" priorité ! Difficile de connaître ses motivations, car Ticktum envisage même, des séries "junior" pour compléter ses points.

"Suzuka est un excellent circuit." - indique Ticktum. "Je me suis beaucoup amusé. Suzuka se compose de différents types de virages. Le secteur 1 m'a donné un peu de mal, donc je dois encore travailler là-dessus. La voiture est vraiment bien. Mieux qu'une F2. - Précisons, que Dan n'a en tout est pour tout qu'une seule course en F2... En effet, Ticktum a fait la finale à Abu Dhabi, chez ARDEN se classant, 11ème en couse 1. "Très franchement, je suis impatient d'être à la saison prochaine. Les pneus sont très différents de ceux que j’avais utilisés dans le passé, il faudra donc un certain temps pour m'habituer et je dois acquérir un peu plus d’expérience pour en tirer le maximum. Je suis parti à la faute (NDLR - le premier jour) dans l'après-midi, car j'ai poussé trop fort. J'ai eu un survirage, dans le virage 7. La première journée, j'ai découvert à quel point je pouvais aller à la limite."

TCS NAKAJIMA RACING: Le jeune Espagnol, Alex Palou a multiplié les tours, toujours classé dans les 6 premiers au général durant les 2 jours de tests. Ce n'était pas une première pour Palou, car il était déjà là l'an dernier à la même époque chez Nakajima Racing. Tadasuke Makino qui n'a pas vraiment convaincu en F2, était en évaluation. Aura t-il le niveau suffisant ? On annonce le jeune Makino aux côtés de Bertrand Baguette pour 2019.

B-MAX RACING TEAM: Les moyens sont importants, le personnel, les gens autour du projet aussi... Nissan, Adrian Newey, une équipe F3 (NDLR - Team Motopark) très expérimentée... Les ingrédients devraient être plus que nécessaire. RedBULL est aussi dans le panier, de la mariée. Ajoutons au panorama, le neveu d'un certain Gerhard Beger: Lucas Auer. Lors des essais à Suzuka, c'était la première prise de contact pour tout le monde, Harrison Newey et Lucas Auer savent déjà que la tâche ne sera pas aisée.

REAL RACING: La formation REAL a annoncée, sur le tard le néophyte Tristan Charpentier. Le français avait à sa disposition des réglages de base afin de lui faire découvrir une monoplace dont il n'avait jamais conduit.

Photo: Makoto

Suivez l’actu en temps réel sur Twitter.

Par : Nicolas DURA - Dernière mise à jour: vendredi 7 décembre 2018 - 20:02