SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

Suzuka - JAF GP: Naoki Yamamoto vainqueur et, champion 2018 ! -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

Suzuka - JAF GP: Naoki Yamamoto vainqueur et, champion 2018 !

28 Octobre 2018, 18:10pm

Catégories : #SFormula, #Saison2018

La dernière manche du championnat s'est jouée ce week-end sur le tracé de Suzuka. Le pilote MUGEN, Naoki Yamamoto est sacré pour la seconde fois, de sa carrière sur le même tracé, comme il y a 4 ans. C'est un retour au plus haut niveau du motoriste Honda sur son rival Toyota.

Naoki Yamamoto déclare qu'il était encore plus ému de son deuxième titre que son premier en 2013. À l'époque, ses rivaux André Lotterer et Loic Duval, avaient dû rater la finale, tous les deux engagés en championnat du monde d'endurance. Malgré le déficit de points, Naoki Yamamoto ne se sentait pas vraiment champion à cause de cela. C'est chose faite à présent !

Nick Cassidy deuxième n'a rien lâché jusqu'au drapeau à damiers, mais échoue à 6 dixièmes de secondes. Le néo-zélandais, moins rapide en ligne droite, et revenu tout après tour: il félicite dès sa descente de voiture le pilote Honda.

La formation Kondo Racing remporte le classement par équipes pour la première fois de son histoire.

Résumé de l'épreuve: Départ moyen pour Naoki Yamamoto (MUGEN) l'auteur de la pole position, mais qui résiste à Yamashita (Kondo) et Kazuki Nakajima. Après le premier tournant Kenta Yamashita (Kondo) prend le sillage de Yamamoto. Yamashita va t-il servir de lièvre à Cassidy juste derrière les trio de tête ?

Koudai Tsukakoshi (REAL Racing) fait parler les chevaux de son moteur Honda et, déborbe Cassidy pour la 4ème place dès le 2ème tour. Les autres pilotes: Yamamoto, Yamashita, Kazuki, prennent déjà leur distance.

7ème passage: Long... très long arrêt pour le Français Tom Dillmann (SUNOCO Team Le Mans) Parti de loin, Tom est coupé dans son élan en étant l'un des premiers concurrents à s'arrêter. Le cric hydraulique avant, reste coincé sous la voiture. Le français repart, tout est à refaire. Il reste plus de 25 tours, Yuhi Sekiguchi (IMPUL) parti 14ème est déjà revu en 8ème place. Yuhi ne sera pas champion mais, il donne tout. Dépassant coup sur coup à la chicane Izawa (Nakajima Racing) et, à la sortie (en catastrophe) Rossiter (TOM'S).

Naoki Yamamoto, est toujours leader et, virtuellement champion. Le pilote MUGEN s'arrête au 20ème passage. Cassidy récupère le commandement avant de lui aussi passer par les stands au 30ème tour. Naoki Yamamoto, grâce à son élan ressort sous le museau du néo-zélandais.

Les derniers tours vont être très disputés.

Meilleur tour en course pour Nick Cassidy qui grapille son retard sur Naoki Yamamoto qui est, environ 6 secondes devant lui. Les deux prétendants au titre son 4ème et 5ème respectivement. Plus que 10 tours Yuji Kunimoto (CERUMO) est leader, devant Sekiguchi (IMPUL) et Rossiter (TOM'S) mais, tous ces pilotes ne se sont pas encore arrêtés. Crevaison à l'arrière droit, pour Ryo Hirakawa (IMPUL) qui perd le contrôle de sa voiture dans la ligne droite des stands.

Discret mais, très bien placé jusqu'à cet incident, Ryo est indem. Nick Cassidy, manque de se sortir dans les "S" tout en glissade, c'est super. Plus que 7 tours, Naoki Yamamoto a reprit la tête !

Nous sommes dans le dernier tour, et Cassidy est revenu à 1 seconde de Naoki ! Les drapeaux MUGEN Honda sont brandis à chaque passages de leur idole, déjà titre ici même en 2013. Tout le monde retient son souffle, car Naoki manque de se rater au freinage de la chicane. Yamomoto voit revenir dans ses rétroviseurs Cassidy ! Plus que 8 dixièmes à l'entrée du dernier tour de cette finale.

Naoki Yamamoto est donc champion de Super Formula Nippon, édition 2018. Bravo messieurs quel spectacle.

Course - 250 kilomètres (43 tours)

1 - Naoki Yamamoto (Dallara SF14-Honda) - Mugen - 43 tours en 1:14’40”652

2 - Nick Cassidy (Dallara SF14-Toyota) - Kondo - 0”654

3 - Kenta Yamashita (Dallara SF14-Toyota) - Kondo - 27”871

4 - Yuji Kunimoto (Dallara SF14-Toyota) - Cerumo/Inging - 28”222

5 - Kazuki Nakajima (Dallara SF14-Toyota) - Tom’s - 30”098

6 - Koudai Tsukakoshi (Dallara SF14-Honda) - Real - 34”982

7 - Nobuharu Matsushita (Dallara SF14-Honda) - Dandelion - 35”544

8 - Yuhi Sekiguchi (Dallara SF14-Toyota) - Impul - 36”546

9 - Tomoki Nojiri (Dallara SF14-Honda) - Dandelion - 1’01”392

10 - Katsumasa Chiyo (Dallara SF14-Honda) - B-Max - 1’01”796

11 - Hiroaki Ishiura (Dallara SF14-Toyota) - Cerumo/Inging - 1’03”865

12 - Nirei Fukuzumi (Dallara SF14-Honda) - Mugen - 1’05”310

13 - Kamui Kobayashi (Dallara SF14-Toyota) - KCMG - 1’15”728

14 - Kazuya Oshima (Dallara SF14-Toyota) - LeMans - 1’16”653

15 - Tom Dillmann (Dallara SF14-Toyota) - LeMans - 1’16”980

16 - Takuya Izawa (Dallara SF14-Honda) - Nakajima - 1’28”118

17 - Narain Karthikeyan (Dallara SF14-Honda) - Nakajima - 1’34”031

Non-classés 33° tour - James Rossiter (pb. roue) 32° tour - Ryo Hirakawa (crevaison)

Classement (final) 1. Yamamoto 38 points; 2. Cassidy 37; 3. Ishiura 25; 4. Sekiguchi 18; 5. Hirakawa 17; 6. Nakajima 15; 7; Nori 12.5; 8. Yamashita & Kunimoto 11,5; 10. Matushita, 10

Suivez l’actu en temps réel sur Twitter.

Par : Nicolas DURA - Dernière mise à jour: lundi 29 octobre 2018 - 16:04