SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

Toyota: stabilité pour encore plus de succès ? -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

Toyota: stabilité pour encore plus de succès ?

11 Février 2018, 08:46am

Catégories : #Saison 2018, #SFormula, #Superformula

Après Honda c'était cette semaine, au tour de son grand rival Toyota, de présenter ses effectifs pour la nouvelle saison. Si trois formations restent inchangées, TOM's et Impul affichent sur le papier leur ambition. Une place reste libre pour ne pas dire "payante" chez Team le Mans. Faites vos jeux.

P.mu/cerumo・INGING

On ne change pas une équipe qui gagne. La formation Orange grise et noire reste sur 3 titres en autant d'années et, 2 par pilotes. Cependant, cette saison cela pourrait être moins facile.

Kondo Racing

La fraîcheur de Cassidy et Yamashita redonne des couleurs à l'écurie kondo Racing. Malgré de belles performances, une victoire serait la bienvenue car, elle est attendue depuis 10 ans.

KCMG

Du côté de Hong Kong et, Paul lp son fondateur on continue a espérer et surtout a se disperser dans différentes catégories. Dans la discipline depuis 8 ans, il n'y a que l'an dernier avec Kamui Kobayashi que l'écurie a marqué une quinzaine de points. Kobayashi 2ème à Motegi en 2017, a été conservé, ce qui pourrait permettre à la formation Hongkongaise, qui est parfois passé à côté du succès ​ (SUGO 2016 avec Nakayma)​ de concrétiser... enfin.

Team IMPUL

On ne présente plus la formation de monsieur Kazuyoshi Hoshino. Entre 2003 à 2008 IMPUL rafle le titre par équipes. Par contre il faut remonter à 2010 avec De Oliveira qui remporte, cette année là, le championnat. Des pilotes de caractère, un esprit de battant sont nécessaire un peu à l'image du patron Hoshino. Yuhi Sekiguchi forte tête par le passé, semble s'être assagi, il aura de la concurrence. Champion Super GT 500, en titre, Ryo Hirakawa qui a réalisé des chronos encourageants à Suzka avec IMPUL durant l'hiver, sera là à temps plein cette fois ci.

Tom'S

​Le départ d'André Lottterer aura t-il un effet contraire à la bonne marche de l'une des meilleures écuries du plateau ? Les vert et blanc sont une référence bien que, depuis le retour en forme de INGING et IMPUL, ce n'est plus aussi facile. Kazuki Nakajima vainqueur en 2012, 2014 et vice-champion 2016 est conservé. L'ancien pilote de Formule 1, fait équipe cette année avec James Rossiter ​avec qui, il a remporté les 1000 kilomètres de Suzuka il y a 4 ans. Un bémol ? Le Britannique, n'a pas roulé depuis fin 2016 dans la catégorie.

Team Le Mans

Une place et quelques pilotes reste toujours disponible aux côtés d'Oshima. La saison dernière de très gros espoirs ont étaient portés sur Félix Rosenqvist. Le suédois s'oriente cette saison vers le Super​ ​ GT. Félix, est passé à côté du titre, suite à l'annulation de la dernière de Suzuka. Revenu à son meilleur niveau Team Le Mans, a besoin d'argent. De très bons membres de l'équipe ont quittés le navire. Cependant, la signature de l'ancien ingénieur Steve Clark (McLaren, Mercedes, Ferrari) en charge de la voiture d' Oshima est une bonne chose. Affaire à suivre pour le second baquet.​ ​

Par : Nicolas DURA - Dernière mise à jour: dimanche 11 février 2018 - 09:04

Tweet print  Print Page