SUPER FORMULA  Japanese Championship

Phototheque Digital Photographic

MUGEN: Lumière sur... Nirei Fuk​u​zu​mi​ -

www.formulanippon-fr.com | L'actualité en français depuis 2009

MUGEN: Lumière sur... Nirei Fuk​u​zu​mi​

15 Janvier 2018, 19:07pm

Catégories : #SFormula, #Superformula, #Saison 2018

Ascension discrète mais, fulgurante du jeune Nirei Fuku​zumi​ qui aura un double programme en 2018: Formule 2 et Super Formula. Membre de la filière des jeunes pilotes Honda, F​ukuzumi​ a terminé 3ème l'année passée en GP3. Né à Tokushima, Nirei (21 ans) a débuté en monoplace il y a tout juste 4 ans. ​​

Fuku​zumi​ a fait ses classes en Karting puis dans les catégories de promotion au Japon. En 2014 Nirei remporte son premier titre en Formule 4 (11 courses, 9 podiums, 4 victoires). L'année suivante il passe à l'échelon supérieur en Formule 3. Là aussi, ​​il se distingue même qu'il ne remporte pas la couronne: 2 succès, 6 podiums, 3 pole position et, 3 meilleur tours.

Nirei participe également, aux 1000 kilomètres de Suzuka dans la catégorie Super GT 300. Depuis 2016, ​​est en Europe dans le championnat GP3. Auteur de 3 podiums pour ses débuts dans la catégorie, il confirme en 2017: 2 fois vainqueur, 2 pole position, 6 podiums, 2 meilleurs tours en course. En fin de saison, Nirei est évalué à Abu Dhabi avec... sa future équipe Arden en F2, avant de s'envoler pour Suzuka: Mugen lui confie la voiture de Pierre Gasly.

Chez Mugen on est passé à côté du titre et, on aura à cœur de gagner. ​​Fuku​zumi aura à ses côtés le champion 2013 Naoki Yamamoto. Le talent de Fukumizu fera t- il de l'ombre à Yamamoto ? En terme de performance, les écarts sont faibles. Lors des évaluations en décembre à Suzuka, Naoki Yamamoto devance Nirei ​Fuku​zumi de moins de 3 dixièmes.

En F2 ce ne sera pas si facile avec Arden Motorsports, pour Nirei après les échecs successifs, de Takuya Izawa et Nobuharu Matsushita. Deux dates font doublon, dans le championnat F2 et Super Formula.

"La F2 sera mon programme principal", révèle Fukuzumi . "Donc je crois que je vais manquer trois courses de Super Formula." "Je pense que ce sera difficile de courir dans les deux catégories", estime-t-il. "Chaque fois, il faudra que je m'adapte, car la F2 et la Super Formula sont complètement différentes. Les pneus ne sont pas les mêmes non plus, donc cela dépendra beaucoup de mes capacités. Du côté positif, j'aurai plus de roulage." "J'ai testé la SF14 pour la première fois à Suzuka en décembre, et la première impression n'était pas mauvaise. Si je peux obtenir plus de roulage, comprendre les pneus, l'arrêt au stand et la procédure de départ, et gagner en confiance, je devrais pouvoir obtenir de bons résultats." "En ce qui concerne la F2, il y aura plusieurs nouveaux défis, en particulier la nouvelle voiture. Ce sera très serré entre les équipes. J'ai donc le sentiment que ce sera un bon endroit pour démontrer mes capacités en tant que débutant. J'ai mes doutes, mais ce devrait être une année amusante."

Fukuzumi fait partie du programme Red Bull mais, pas celui des jeunes pilotes. Le pilote japonais admet qu'une association avec le géant des boissons énergisantes donne de la pression, mais voit néanmoins des points positifs dans cette association.

"Je serai un athlète Red Bull cette année. Ma combinaison et mon casque vont donc être peints aux couleurs de Red Bull. Être un athlète Red Bull apporte beaucoup de pression. Mais c'est également enthousiasmant, car le programme Red Bull est très estimé. Je crois en moi, et je vais travailler dur""

Par : Nicolas DURA - Dernière mise à jour: lundi 19 janvier 2018 - 12:36

Tweet print  Print Page