SUPER FORMULA  Japanese Championship

SurperFormula F4FIA_JAP Twitter
Photothèque Digital Photographic

La Super Formula dans l'embarras avec Yokohama - SUPER FORMULA Japanese Championship

SUPER FORMULA Japanese Championship

La Super Formula Nippon en français sur internet depuis 2009

La Super Formula dans l'embarras avec Yokohama

20 Septembre 2015, 09:11am

Catégories : #Blog

Les nombreux essais privés menés depuis le mois de Mai, par la firme Nippone Yokohama, alimente les rumeurs d'un éventuel changement de pneumatique en 2016. Entre langue de bois et communication du bout des lèvres on s'y perd un peu. Le problème: Yokohama ou pas Bridgestone reste encore sous contrat.

 

Le premier cité Bridgestone est un partenaire historique débuté en 1997. Yokohama est « absent » du championnat depuis 1996... L'un a prit le relais de l'autre. C'est à présent le cas inverse qui devrait se produire, mais pour l'instant aucune annonce.

 

La marque Yokohama a été créée voilà près d'un siècle au slogan évocateur « Excellence by nature » et emploie près de 15000 personnes (NDLR : chiffres de mars 2008), très populaire en tourisme en WTCC, Yokohama a aussi de l'expérience en monoplace: Sponsor titre du grand prix de Macao en Formule 3, en Europe, Allemagne de 2005 à 2007, au Japon la formule 3 « roule » en Yokohama depuis 4 ans, la formule 2 jusqu'en 2012. Cette année là Yokohama avait pris le relais avec succès de AVON dans le défunt championnat F2: améliorant de plus de 2 secondes au tour les chronos. Pour les amateurs voici les spécifications de ses pneumatiques: Avant (240/600R13) arrière (300/600R13). Pour mémoire, les Bridgestone qui sont montés sur, les monoplaces Dallara SF14 sont 235/55 R13 (Avant) 340/620 x13 (Arrière).

 

Important de rappeler que les négociations entre différents fabricants ont débutées assez tôt en ce début d'année afin de conclure un accord. Selon nos informations Michelin (NDLR : mentionné par erreur lors de le présentation du programme sportif Toyota) a rejeté la proposition. En coulisses Bridgestone aurait décidé d'orienter ses ressources vers les jeux olympiques ou d'autres événements plutôt que le sport automobile.

 

Lors du rendez-vous d'Autopolis, le président de Japan Race Promotion Hiroshi Shirai s'est exprimé à ce sujet. « Je souhaite avoir un fournisseur unique de pneus». Une politique qui va déjà dans le sens « inverse » de la philosophie de Michelin. Shirai rajoute que comme en F1 ou en IndyCar « les équipes bénéficieront de spécifications différentes »  .

 

Le passage en gommes Yokohama serait un choix « logique » au Japon. La marque est déjà présente entre autre du Karting à la Formule 3.