SUPER FORMULA  Japanese Championship

SurperFormula 2015 F4FIA_JAP
Photothèque Digital Photographic

AutoPolis: Manque de réussite pour Andrea Caldarelli - SUPER FORMULA: Japanese,Championship

SUPER FORMULA: Japanese,Championship

La Super Formula Nippon en français sur internet depuis 2009

AutoPolis: Manque de réussite pour Andrea Caldarelli

16 Septembre 2015, 17:04pm

Catégories : #Saison 2015

Pour Andrea Caldarelli la course d'AutoPolis, était un retour en arrière de quelques années.L'italien n'avait pas couru là-bas depuis 2011. C'était donc la première fois pour Andrea au volant de la SF14 Dallara. Malgré des qualifications difficiles Andrea signe le meilleur chrono le dimanche matin. Habitué a anticipé les ravitaillements IMPUL n'a pas permis cette fois-ci à Caldarelli de remonter au classement.


Au terme des essais libres puis des qualifications Caldarelli met le doigt sur un problème de traction. La piste change entre les essais et les qualifications l'équilibre de la voiture s'en trouve modifié. L'italien ne perd pas espoir, et fait le point avec son ingénieur pour la course bien décidé à aller aux limites.

La nuit porte conseil ? Au terme de la demie heure d'essais le dimanche Andrea termine en tête. La température de la piste étant moins important accompagné d'une légère brise permet à Andrea de reprendre confiance avant la course. En première partie Caldarelli effectue son chrono pas trop chargé en carburant avant de faire le plein en prévision de la course. La monoplace évolue bien que quelques détails restent encore à améliorés.

Douzième sur la grille Andrea gagne une place dès le premier tour et pointe en 10e place au 6e passage. L'écurie LE NOVO demande à son pilote de s'arrêter juste avant le 16e tour : changement des 4 pneus ! La stratégie était-elle la bonne alors que d'autres ne changent que 2 pneus ? Le bilan est maigre : l'italien termine 15e.

Andrea Caldarelli : « Le bon équilibre de la machine était là ce matin, mais on dirait que c'était une machine différente en course ... Je n'es jamais pu trouver le bon rythme. Mon départ n'était pas si mauvais, bien que j'ai étais un peu bloqué dans mon élan. Les stratégies, synchronisation et changement de pneus n'ont pas bien fonctionner. Dans l'ensemble, cela c'est transformé en une course difficile pour moi. La saison est longue, mais je ne pouvais espérer un meilleur résultat. De toute façon il reste encore deux manches. »