SUPER FORMULA  Japanese Championship

SurperFormula 2015 F4FIA_JAP
Photothèque Digital Photographic

Week-end mitigé à FUJi pour Caldarelli - SUPER FORMULA Japanese,Championship

SUPER FORMULA Japanese,Championship

La Super Formula Nippon en français sur internet depuis 2009

Week-end mitigé à FUJi pour Caldarelli

20 Juillet 2015, 13:37pm

Catégories : #Blog

Andrea Caldarelli aime le tracé de FUJI en atteste ses deux pôles positions, deux années de suite! L'Italien termine 9e de la course après un départ plus que compliqué. Après deux mois d'un long intervalle, le championnat Super Formula était de retour au Fuji Speedway. L'an dernier Andrea Caldarelli n'était encore que « remplaçant » pour l'écurie Kygnus SUNOCO. En l’absence de Loïc Duval. Cette saison Cadarelli est titulaire dans la prestigieuse écurie LENOVO Team Impul avec des objectifs élevés pour la 3e manche. Malgré un début de campagne moyen, Impul a corrigé ses erreurs depuis le dernier rendez-vous à Okyama. Andrea est arrivé à FUIJI avec toujours plus de confiance et d'espoir.

Aussi rapide sur le sec que sur le mouillé sans pour autant trop changer sa confirguration en raison de la météo instable le samedi, IMPUL permet une nouvelle fois à Andrea Caldarelli de démontrer son talent. Arrivé au Japon voici plus de 3 ans maintenant, il réussit à prendre une exceptionnelle pole position devant son coéquipier de Oliveira. Le lendemain lors de la séance matinale et sur une piste sèche Caldarelli se classe deuxième derrière de Oliveira cette fois-ci.

14h00 heure locale la course commence ! Dans le ciel, quelques nuages ​​relativement épais et sombres persistent, et de fines gouttes de pluie. Au programme 55 tours. Placé en première ligne, Caldarelli est dépassé par de Oliveira. Au premier tournant une voiture jaillie freinant brusquement. Cette manœuvre cause des dommages sur son aileron avant. D'autres concurrents sont impliqués dans la collision, et la voiture de sécurité entre en piste. Andrea passe sur le bas-côté, mais repart en queue de peloton : 17e.

En dépit d'une première partie de la course, coupé dans son élan Andrea remonte et au 6e tour, il est déjà 15e, puis 14e trois tours plus tard. IMPUL demande à Andrea de rentrer au stand au 10e tour. Après le ravitaillement, la Dallara n ° 20 reprend son rythme de croisière. Andrea est agressif, mais tout en gérant les pneus. Pendant quelques tours Caldarelli est à la lutte avec Kamui Kobayashi (Team KYGNUS SUNOCO). Le spectacle est super entre les deux anciens membres de la filière « jeune » pilote Toyota. Ce n'est qu'au 54e passage qu'Andrea effectue un très beau dépassement aux portes des points 9e.

Andrea Caldarelli:« Ce week-end de course était bon, tout sauf au départ aujourd'hui. Parti en pole position et fait face à des conditions difficiles, ma vitesse était bonne de quoi être prêt pour la course. J'éprouve un certain mécontentement pour ce qui est arrivé au 1er virage. Aussi, sans changement de pneus tout au long de l'épreuve, mon après-midi s'est transformée en une course difficile pour moi, devant remonter de l'arrière à la 9e place ce qui n'est pas si mal que cela. Je suis également heureux que de Oliveira a gagné, et montré la puissance et l’ensemble de LENOVO Team Impul. D'ici la prochaine manche, je vais me vider l'esprit continué à travailler dur, et rester concentré pour Motegi ! »